Il ne s'agit plus de discourir sur ce que doit être l'homme de bien mais de devenir un homme de bien.