La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais pas à la cupidité de certains.