La révolution ne supprime pas les privilèges, elle se borne à changer les privilégiés.