Le travail de la pensée ressemble au forage d'un puits, l'eau est trouble d'abord, puis elle se clarifie.