Les optimistes et les pessimistes ont un grand défaut qui leur est commun : ils ont peur de la vérité.